...

Une entreprise recrute un(01) spécialiste national


 Spécialiste national en économie rurale et changement climatique

Spécialiste national en économie rurale et changement climatique
Date de dépublication: 28/déc./2022, 23:59:00
Organizational Unit: FRIVC
Type d’emploi: Travail temporaire
Type de réquisition: PSA (Accord de services personnels)
Grade: N/A
Lieu principal: Cote d’Ivoire-Abidjan
Durée: 6 mois
Numéro de poste: N/A
La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.
•    La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures.
•    Les femmes, les ressortissant(e)s d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature.
•    Toute personne travaillant pour la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite professionnelle et de respecter les valeurs de la FAO.
•    La FAO, en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies, a adopté une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les comportements incompatibles avec son statut, ses objectifs et son mandat, notamment l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination.
•    Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront l’objet de vérifications rigoureuses.
•    Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.
Cadre organisationnel
Adopté par le Gouvernement, le Programme National d’Investissement Agricole de deuxième génération (PNIA 2, 2018-2025), vise un changement structurel de l’économie agricole. Dans le cadre de sa mise en œuvre, plusieurs défis sont à relever notamment ceux liés au changement climatique. En effet, il est observé que les effets du changement climatique exacerbent la productivité agricole mettant en mal la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des acteurs. Avec la diversité écologique de la Côte d’Ivoire, les effets du changement climatique sont perceptibles différemment d’une zone à une autre. Pour mieux faire face à ces défis, le Gouvernement, à travers le Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MEMINADER) a mis en place neuf agropoles regroupant chacun les Régions administratives ayant les mêmes problématiques agro-écologiques, sociales et économiques face au changement climatique.
En ce qui concerne l’agropole Nord-Est comprenant les régions du Gontougo et Bounkani, des investissements ont été effectués dans le développement des filières prioritaires (l’anacarde, l’igname et le maraîcher) qui restent sujets d’importants flux d’échanges commerciaux impliquant plusieurs acteurs qui en tirent leurs revenus. Cependant, beaucoup reste à faire car dans la zone, ces cultures prioritaires subissent encore des chocs climatiques. C’est le cas avec la tendance à la hausse de la température moyenne qui pourrait augmenter de 3,2°C sur une période de 100 ans (SNAIC, 2018).
Cependant, peu d’informations existent sur les risques et les conséquences adverses du changement climatique auxquels sont confrontés les communautés de la zone Nord-Est et l’évaluation de la vulnérabilité de ces communautés au changement climatique. De même, les facteurs qui influencent les capacités de réponse et d’adaptation des communautés de la région ne sont pas clairement explicités. Il est donc important que dans le cadre de la mise en œuvre du PNIA-2 2018-2025, la FAO appuie le Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MEMINADER) dans l’évaluation de la vulnérabilité des communautés au changement climatique dans la zone frontalière Nord-Est.
Position hiérarchique
Le Spécialiste national travaillera sous la supervision générale du Représentant de la FAO en Côte d’Ivoire, et sous la supervision directe du chargé de Programme par intérim.
Il travaillera sous la supervision technique du responsable de la FAO en charge du suivi de la mise en œuvre du projet et en étroite collaboration avec le point focal national du Ministère en charge de l’agriculture. Il ne représentera pas la FAO devant des partenaires et parties prenantes externes.
Domaine de spécialisation
L’objectif de cette étude consistera à (i) faire un inventaire des ressources productives et des risques climatiques affiliés, (ii) identifier les activités agricoles affectées par les risques climatiques identifiés et les facteurs de la vulnérabilité, iii) évaluer la typologie et définir la cartographie des organisations professionnelles agricoles du milieu, iv) développer les stratégies d’adaptation pour atténuer les risques, (v) développer un programme d’intervention impliquant le Gouvernement et le secteur privé ainsi qu’un plan de mobilisation de ressources pour renforcer la sécurité alimentaire et la résilience des populations les plus vulnérables au changement climatique.
Tâches et responsabilités
Le Spécialiste national en économie rurale et changement climatique sera responsable des tâches suivantes :
•    Identifier les différents acteurs de la chaine de valeurs agricoles ainsi que leurs rôles et responsabilités ;
•    Identifier les acteurs qui participeront aux discussions de groupe, les personnes à enquêtées ;
•    Appuyer à l’indentification et à la formation des facilitateurs et des enquêteurs ;
•    Conduire et superviser les enquêtes pour l’inventaire des principales ressources économiques des régions du Gontougo et Bounkani, l’identification des principaux risques climatiques, les activités ou capitaux affectés par ces risques, ainsi que facteurs structurels et anthropiques ;
•    Faire la cartographie des problèmes (eau, irrigation, nutrition, alphabétisation, etc.) ;
•    Évaluer les impacts économiques en privilégiant ceux ayant une approche intégrée des secteurs identifiés ;
•    Mener une étude de typologie et de cartographie des organisations professionnelles agricoles de ces zones ;
•    Conduire la priorisation des risques et la formulation des stratégies d’adaptation ;
•    Elaborer un programme d’atténuation des effets du changement climatique sur les ressources naturelles et le renforcement de la sécurité alimentaire des zones concernées ;
•    Proposer une priorisation et budgétisation des activités et actions nécessaires pour l’adaptation des communautés locales au changement climatique, l’atténuation des effets du changement climatique sur les ressources naturelles en vue de renforcer la sécurité alimentaire ;
•    Faire ressortir les opportunités économiques en matière d’investissements stratégiques ;
•    Présenter les résultats des travaux aux différentes activités de validation ;
•    Produire les rapports et documents finaux ;
•    Effectuer toutes autres tâches connexes selon les besoins du projet.
LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES AU REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS :
Conditions minimales à remplir
•    Être titulaire d’une Maîtrise ou Master 2 ou être Ingénieur en agroéconomie/foresterie, en économie de l’environnement, en science du changement climatique ou dans un domaine connexe ;
•    Avoir au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine agricole et l’économie du changement climatique, en particulier dans le secteur de la finance rurale (services bancaires et autres services financiers) et de l’entrepreneuriat ;
•    Connaissance courante du français ; la connaissance pratique (orale ou écrite) des langues locales sera un atout.
•    Être de nationalité ivoirienne ou résident en Côte d’Ivoire.
Compétences de base exigées par la FAO
•    Attention portée aux résultats
•    Avoir l’esprit d’équipe
•    Sens de la communication
•    Établissement de relations constructives
•    Partage des connaissances et amélioration continue
Aptitudes techniques/fonctionnelles
•    Expérience du travail dans plus d’un lieu ou domaines d’activité différents ;
•    Très bon sens de l’organisation et capacité à respecter des délais serrés ;
•    Capacité à prioriser les tâches ;
•    Capacité à travailler de manière harmonieuse et efficace dans une équipe multiculturelle ;
•    Capacité à travailler en étroite collaboration avec les institutions nationales et les entités gouvernementales ;
•    Compréhension des implications de genre et de gouvernance de la gestion des forêts et des ressources naturelles ;
•    Aptitude avérée à établir de bonnes relations avec une variété de parties prenantes, y compris les institutions gouvernementales, les ONG et les communautés locales ;
•    Aptitude à mener des travaux de terrain ;
•    Avoir participé à au moins un projet d’envergure nationale ou internationale en lien avec l’analyse de la vulnérabilité climatique ;
•    Expérience professionnelle de travail en Côte d’Ivoire.
 Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.
RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES
La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).
Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à [email protected]  : .
Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.
Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l’enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici www.whed.net/ 
Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/
COMMENT POSTULER
Pour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.
Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.
Pour obtenir de l’aide, écrire à:  [email protected].
LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.

POSTULER



Opportunités similaires

👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Add Comment