Grandir Dignement recrute 01 Travailleur Social Mobile-Niger

Grandir Dignement est une association française créée en 2010 qui intervient auprès des enfants en conflit avec la loi au Niger, en France et à Madagascar. Dans ces trois pays, à travers des contextes très différents, Grandir Dignement cherche à garantir le respect de la dignité humaine en milieu carcéral et plus généralement durant tout le processus judiciaire.

Grandir Dignement considère que chaque enfant, quel que soit son passé, doit être traité dans le respect de sa dignité humaine et doit pouvoir devenir acteur de sa vie et de la société. L’association accomplit toutes ses actions dans la sobriété et la simplicité. Sa stratégie poursuit trois objectifs complémentaires :

1)Protection et réinsertion des enfants incarcérés au sein des établissements pénitentiaires des juridictions de Niamey, Zinder, Maradi Tahoua et Dosso, en leur proposant un accompagnement pluridisciplinaire :

  • Un suivi psycho-social et familial individualisé,
  • Un accompagnement à la réinsertion,
  • La possibilité de participer à des ateliers de formations professionnelles,
  • Un suivi judiciaire,
  • Un suivi éducatif,
  • Des appuis alimentaire et sanitaire ainsi que des appuis aux jeunes enfants accompagnant leurs mères ;
  • Une veille au respect des droits fondamentaux.

2)Développement de mesures et peines alternatives à la détention destinées aux enfants en conflit avec la loi, à travers des services pilotes à Niamey, Zinder, Maradi, Tahoua et Dosso, proposant :

  • Une mesure judiciaire alternative à la détention préventive, le Placement Educatif en Milieu Ouvert (PEMO) ou le Placement en liberté provisoire,
  • Une Mesure-Réparation, envers la communauté,
  • Une promotion des alternatives à la poursuite.

3)Sensibilisation, formation et plaidoyer en faveur d’une amélioration du traitement et de la perception des enfants en conflit avec la loi.

MISSION GENERALE DU POSTE

Etendre l’ensemble des actions de Grandir Dignement aux départements, à savoir :

  • Accompagner et protéger les enfants en conflit avec la loi en milieu carcéral et en milieu ouvert,

–    Développer les mesures alternatives à la détention et à la judiciarisation,

  • Sensibiliser la population et les acteurs de prise en charge des enfants en conflit avec la loi sur les droits et les besoins de ces enfants.

RESPONSABILITES DU POSTE

lire aussi: Action contre la faim recrute 01 Coordinateur/trice Consortium-Niger

RESPONSABILITE n°1 : Accompagner et protéger les enfants en conflit avec la loi en milieu carcéral

Activité 1.1 : Être l’interlocuteur privilégié des partenaires techniques intervenant dans les maisons d’arrêt visitées

Activité 1.2 : Superviser la mise en place d’événements de sensibilisation dans les maisons d’arrêt Activité 1.3 : Vérifier et documenter les conditions matérielles de détention

Activité 1.4 : Recenser l’effectif total de la population carcérale

Activité 1.5 : Tenir à jour un état nominatif des enfants par maison d’arrêt

Activité 1.6 : Mener des entretiens individuels auprès d’enfants identifiés comme vulnérables

Activité 1.7 : Prendre en charge les enfants nécessitant un suivi juridique et psychosocial (ex : vérification de la validité du titre détention et faire des signalements)

  • Identifier les enfants
  • Remplir la fiche de référence de l’enfant
  • Suivre les enfants
  • Effectuer le référencement d’enfants identifiés

Activité 1.8 : Echanger avec les acteurs de la chaine pénale et de prise en charge des enfants Activité 1.9 : Animer régulièrement des animations collectives auprès des enfants (ex : causeries thématiques…)

Activité 1.10 : Maintenir une vigilance continue et déterminée par rapport à tout acte de maltraitance ou torture, observée directement ou rapportée, commise par un membre de l’administration sur un jeune incarcéré

RESPONSABILITE n°2 : Accompagner et protéger les enfants en conflit avec la loi en milieu ouvert

Activité 2.1 : Mener des entretiens individuels auprès d’enfants identifiés comme vulnérables

Activité 2.2 : Réaliser des médiations familiales et des recherches de représentants légaux, en présentiel ou par tout autre moyen de communication

Activité 2.3 : Prendre en charge les enfants nécessitant un suivi juridique et psychosocial

  • Identifier les enfants
  • Remplir la fiche de référence de l’enfant
  • Suivre les enfants
  • Effectuer le référencement d’enfants identifiés

Activité 2.4 : Accompagner le retour à domicile en post carcéral et le relai psychologique Activité 2.5 : Echanger avec les acteurs de la chaine pénale et de prise en charge des enfants

Activité 2.6 : Animer régulièrement des animations collectives auprès des enfants et des familles (ex : causeries thématiques…)

RESPONSABILITE n°3 : Développer les mesures alternatives à la détention et à la judiciarisation

Activité 3.1 : Mener un plaidoyer pour le développement des mesures alternatives à la détention et à la judiciarisation

Activité 3.2 : Assurer des sensibilisations des acteurs de la chaine pénale autour du projet social de l’ONG Activité 3.3 : Maintenir des liens de confiance et de travail collaboratif avec l’ensemble des acteurs concernés par l’accompagnement des enfants en conflit avec la loi.

Activité 3.4 : Représenter l’ONG auprès des institutions, des acteurs de la chaine pénales et des partenaires

RESPONSABILITE n°4 : Sensibiliser la population et les acteurs de prise en charge des enfants en conflit avec la loi sur les droits et les besoins de ces enfants.

Activité 4.1 : Sensibiliser les familles et les communautés sur leur rôle important dans la prise en charge des enfants en conflit avec la loi, notamment dans leur réinsertion

Activité 4.2 : Participer à la mise en place d’événements de sensibilisation fait par l’ANTD dans le cadre de projets communs

Activité 4.3 : Représenter l’ONG auprès des communautés, des responsables communautaires et des familles

RESPONSABILITE n°5 : Assurer le lien et être en appui pour la mise en œuvre des activités de l’antenne régionale

Activité 5.1 : Participer aux réunions de coordination de l’antenne régionale

Activité 5.2 : Rédiger les documents de préparation de missions et les rapports détaillés sur l’ensemble des visites effectuées

Activité 5.3 : Participer aux formations régulières tenues par l’antenne régionale ou la coordination Activité 5.4 : Distribuer un appui matériel aux maisons d’arrêt ou aux enfants suivis en milieu ouvert le cas échéant

COMPETENCES TECHNIQUES

  • Bonne maitrise du suivi socio-éducatif et des méthodes pédagogiques
  • Bonne connaissance des jeunes en milieu carcéral
  • Bonne capacité rédactionnelle
  • Permis moto obligatoire
  • Connaissance des droits de l’enfant et droit procédural
  • Maîtrise du français obligatoire
  • Maîtrise d’une ou plusieurs des langues locales nigériennes exigées
  • Bonne maitrise des outils Microsoft office
  • Expérience dans l’éducation serait un atout
  • Expérience dans l’animation serait un atout

COMPETENCES TRANSVERSES

  • Adaptabilité
  • Tolérance à la pression
  • Bonne organisation
  • Humilité
  • Autonomie
  • Prise d’initiative
  • Leadership
  • Pédagogie
  • Sens des relations interpersonnelles
  • Diplomatie, persuasion et négociation
  • Adhésion aux valeurs de l’association

QUALIFICATIONS

  • Diplôme d’assistant social ou expérience équivalente – bac +3 ou 4

 

 

CANDIDATURE

Merci d’adresser un CV et une lettre de motivation au plus tard le 22 avril 2022

A la Responsable Nationale

[email protected]

Grandir Dignement
[email protected]

Laisser un commentaire