OMS recrute 01 Consultant-Mali

OMS recrute 01 Consultant

À l’échelle mondiale, plus de 430 millions de personnes souffrent d’une déficience auditive incapacitante, un nombre qui pourrait avoisiner 700 millions de personnes d’ici à 2050.[1] Dans le monde, une personne sur cinq vits avec une perte auditive, ce qui équivaut à 5,5 % de la population mondiale.[2] Lorsqu’elle n’est pas traitée, la perte auditive devient un problème important pour tous les groupes d’âge. Elle entrave le développement du langage, de la communication, de la connaissance et limite l’accès à l’éducation, à l’emploi et aux interactions sociales.

L’OMS estime que 60 % de la déficience auditive chez les enfants est due à des causes évitables, et que plus d’un milliard d’adolescents et de jeunes adultes sont exposés à une déficience auditive évitable et irréversible à cause des pratiques courantes d’écoute de musique à fort volume et pendant une durée prolongée.[3]

Des soins appropriés dispensés en temps utile grâce aux technologies et aux interventions disponibles et efficaces peuvent permettre aux personnes vivant avec un déficit auditif de réaliser leur plein potentiel.

Ces faits, ainsi que les données et les éléments de preuve justificatifs, ont été présentés dans le Rapport mondial sur l’audition, qui a été établi à la demande de l’Assemblée mondiale de la Santé en 2017. Afin de donner suite à la recommandation formulée dans la résolution 70.13 de

l’Assemblée mondiale de la Santé sur la prévention de la surdité et de la perte auditive[4] et dans le Rapport mondial sur l’audition qui a été publié récemment, l’OMS pilote une initiative visant à mettre en œuvre l’outil d’analyse de la situation des soins de l’oreille et des troubles auditifs (EHCSAT)[5] dans les États Membres.

Le Rapport mondial sur l’audition invite les États Membres à intégrer les services de soins de l’oreille et des troubles auditifs centrés sur la personne dans les plans de santé nationaux pour instaurer une couverture sanitaire universelle. L’outil d’analyse de la situation des soins de l’oreille et des troubles auditifs facilite cette première étape de planification pour la mise en œuvre de cette recommandation.

L’utilisation de cet outil aidera les pays : 1) à évaluer les politiques, les services et les ressources humaines disponibles en matière de soins de l’oreille et des troubles auditifs (EHC) ; 2) à déterminer l’état de préparation du système de santé dans les pays en ce qui concerne les soins de l’oreille et des troubles auditifs et à déterminer les domaines qui requièrent une attention ; 3) à déterminer les possibilités d’intégrer les soins de l’oreille et des troubles auditifs dans la continuité des soins, à tous les niveaux du système de santé.

Cela constituera une base factuelle solide pour l’élaboration des politiques en matière de soins de l’oreille et des troubles auditifs dans les États Membres.

lire aussi: Bénin: Cabinet Recrute 01 Ass. Administrative

L’outil d’analyse OMS de la situation des soins de l’oreille et des troubles auditifs est un outil d’évaluation reposant sur un questionnaire, conçu pour faire le point sur la situation actuelle des services de soins de l’oreille et des troubles auditifs dans un pays, ainsi que pour éclairer la planification et pour assurer le suivi des tendances et des progrès réalisés vers des soins intégrés de l’oreille et des troubles auditifs centrés sur la personne.

Activités proposées

L’objectif global de ce travail de consultation est d’aider le consultant international à évaluer la situation actuelle des soins de l’oreille et des troubles auditifs en utilisant l’outil d’analyse dans les États Membres de la Région africaine de l’OMS. Le consultant national supervisera la collecte des données et la documentation au niveau du pays.

Le champ d’action de ce consultant national comprend les tâches suivantes :

  • la liaison entre trois bureaux, à savoir le Bureau régional de l’Afrique, le bureau de pays de l’OMS et le Ministère de la santé ;
  • la collecte des données et la documentation ;
  • la documentation et l’établissement des rapports sur les projets exécutés.

Résumé des tâches assignées et calendrier

Prestation attendue
Produit 1 – Collecte et validation des données 

Produit 1.1.1 Revue Documentaire et bibliographique sur la santé auditive du pays.

Produit 1.1.2 Collecte des données.

Produit 1.1.3 Réunions des parties prenantes au niveau du pays pour faciliter la collaboration avec le pays.

Produit 1.1.4 Établissement d’un rapport sur les résultats.

La mission s’étendra sur une période d’un mois à compter de la date de recrutement.

Prestation attendueDélai
  Planification et réalisation de l’enquête en ligne  Cinq jours
  Collecte et validation des données  Vingt jours
  Avant-projet de rapport sur l’enquête nationale  Cinq jours

Exigences spécifiques

Connaissances et compétences fonctionnelles

  • De solides compétences en matière d’organisation.
  • Une capacité à organiser une réunion des parties prenantes entre les différents secteurs des parties prenantes (États Membres, acteurs non étatiques).

Éducation (Qualifications)

Essentielle

  • Un diplôme universitaire en santé publique, ORL, médecine et dans des domaines connexes obtenu dans une université agréée et reconnue.

Souhaitable

  • Un diplôme postuniversitaire en santé publique, en santé de l’audition et dans des domaines connexes.

Expérience

Essentielle

  • Au moins cinq années d’expérience professionnelle aux niveaux national et international dans des domaines tels que la santé publique, la lutte contre les maladies non transmissibles, la santé bucco-dentaire et les troubles de l’audition et dans des domaines connexes.
  • Une expérience dans la réalisation d’une évaluation approfondie de la situation liée au problème de santé en Afrique et dans l’analyse des données.

Souhaitable

  • Une expérience de travail au sein de l’OMS, du système des Nations Unies ou de toute autre organisation internationale, au sein des partenaires du groupe de responsabilité Santé et dans des organisations humanitaires reconnues, y compris au niveau régional ou national.

Langues 

Une parfaite maîtrise de l’anglais et un niveau intermédiaire en français. Les deux sont interchangeables.

Autres qualifications 

  • Une capacité à proposer des approches et des solutions novatrices face à des situations difficiles.
  • Une excellente connaissance des applications Microsoft Office, des outils d’analyse des données (R, SPSS, logiciel Epi Info, logiciel STATA), et des outils automatisés de planification.

Lieu d’affectation

Le consultant national devrait travailler à Bamako sous la supervision du consultant international basé au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, à Brazzaville et du Chargé de programme des maladies non transmissibles du bureau pays.

Rémunération

Le budget prévisionnel pour le recrutement du consultant national est de deux mille trois cent soixante-dix-huit (2378) dollars pour une période de trente jours ouvrables. Le paiement se fera ainsi qu’il suit : 50 % au début de l’engagement et 50 % à la fin de la mission après la soumission des rapports.

Comment faire acte de candidature 

DOSSIERS A FOURNIR : CV, copies certifiées des diplômes, lettres de motivation et de recommandation, toutes autres attestations justifiant l’expérience, un extrait de naissance, une copie de la pièce d’identité ou du passeport en cours de validité 

COMMENT SOUMISSIONNER 

Le dossier doit être envoyé aux adresses suivantes : [email protected] et [email protected]  Tous les dossiers de candidature doivent être reçus au plus tard, le 24 avril 2022 à douze heures (12h00).

Dans le cas où votre candidature est retenue pour un entretien, il vous sera demandé de produire à l’avance une copie numérisée de l’attestation, du diplôme ou du certificat requis pour le poste.

L’OMS considère uniquement les diplômes d’enseignement supérieur obtenus dans une institution accréditée ou reconnue dans la base de données mondiale des institutions d’enseignement supérieur (WHED), la liste des institutions reconnues étant actualisée par l’Association internationale des universités (IAU) ou par l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO). 

  • Poste ouvert uniquement aux candidats de nationalité Malienne
  • Les candidatures féminines sont fortement encouragées
  • Seuls les candidats dont les dossiers sont retenus seront contactés
  • Le candidat doit être âgé de moins de 65 ans. 

LE BUREAU DE L’OMS EST UN ESPACE NON-FUMEUR  

[1] World Health Organization – 2020 – WHO ear and hearing survey handbook.pdf, n.d.

Rapport mondial sur l’audition. Disponible à l’adresse https://www.who.int/teams/noncommunicable-diseases/sensory-functions-disability-and-rehabilitation/highlighting-priorities-for-ear-and-hearing-care (consulté le 1er octobre 2021).

[2] Deafness and hearing loss. Disponible à l’adresse https://www.who.int/westernpacific/health-topics/hearing-loss (consulté le 1er octobre 2021).

[3] Lancement du Rapport mondial sur l’audition. Disponible à l’adresse https://www.who.int/news-room/events/detail/2021/03/03/default-calendar/launch-of-the-world-report-on-hearing (consulté le 1er octobre 2021).

[4] A70_R13-en.pdf, n.d. Surdité et perte auditive. Disponible à l’adresse https://www.who.int/westernpacific/health-topics/hearing-loss (consulté le 1er octobre 2021).

[5] Rapport mondial sur l’audition. Disponible à l’adresse https://www.who.int/teams/noncommunicable-diseases/sensory-functions-disability-and-rehabilitation/highlighting-priorities-for-ear-and-hearing-care (consulté le 1er octobre 2021).

Laisser un commentaire