UNESCO recrute 01 Consultant en mobilisation de ressources

UNESCO recrute 01 Consultant en mobilisation de ressources

Description de l’offre

Consultant en mobilisation de ressources
United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO)
Dakar (Senegal)
Grade: Unspecified
Occupations:
Close on 12 Sep 2021

JOB DESCRIPTION
Secteur de tutelle : Field Office
Lieu d’affectation: Dakar
Catégorie d’emplois: Éducation
Type de contrat : Personnel non permanent
Durée du contrat : De 1 à 6 mois
Recrutement ouvert à : Candidats internes et externes
Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 12 SEP 2021
Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme

RESUME DES FONCTIONS DU POSTE

Contexte et justification
Le Bureau régional de Dakar fournit un appui stratégique proactifs à 7 pays en répondant à leur demande de conseils en matière de politiques et de programmes et en assurant l’alignement des programmes nationaux sur les priorités régionales et institutionnelles.
Le bureau aide les pays à relever de multiples défis interdépendants qui entravent leur capacité de progresser le développement humain dans un contexte d’optimisme élevé.
Les inégalités persistantes, la faiblesse des institutions de gouvernance, le changement climatique, la croissance rapide de la population et la montée de la violence continuent de freiner les pays malgré des progrès remarquables dans d’autres domaines tels que l’optimisme des jeunes, les technologies transformatrices, et la poursuite des investissements dans le capital humain qui mettent davantage en évidence les promesses des pays.
2021 et les quatre années à venir sont pleines de défis pour le Bureau régional. A la prochaine conférence générale d’Octobre 2021, l’organisation va adopter ses nouvelles priorités pour mettre en œuvre le nouveau Plan stratégique (la stratégie à moyen –terme et le nouveau budget et programme) avec des indications budgétaires du programme régulier sur la base du Result-Based-Budgeting (2022/2024) en nette diminution alors que les pays du périmètre du Bureau continuent à faire face à une aggravation des crises humanitaires et sécuritaires, combinée à une économie mondiale stagnante post Covid-19 et à un environnement de plus en plus difficile pour la communauté internationale pour un financement adéquat des priorités de développement des pays et de ceux émergents à dimension régionale et transfrontalière.
De plus, la montée du sentiment de nationalisme économique accompagnée d’un scepticisme croissant à l’égard du multilatéralisme complique encore la tâche pour trouver un soutien financier.
Le paysage du financement du développement est en train de passer des milliards de dollars fournis dans le cadre de l’Aide publique au développement (APD) aux milliers de milliards nécessaires pour atteindre les ODD en y rajoutant ceux pour parer à la résilience liée à la Covid-19.
Le déficit de financement de l’Agenda 2030 et des Objectifs de développement durable (ODD), estimé entre 1,9 et 3,1 trillions de dollars par an d’ici 2030, sera plus prononcé et les opportunités de mobilisation des ressources pour certains pays et pour certaines priorités et thématiques, seront de plus en plus limitées.

Pour s’assurer que le nouveau programme du Bureau régional soit entièrement financé pour au moins le biennium prochain (2022/2023) en mobilisant des opportunités/ressources sur la base de l’écart de financement indicatif estimé à (17 millions $ et plus), une stratégie de mobilisation des ressources avec une cartographie détaillée des opportunités de partenariat et de mobilisation des ressources sur l’ensemble de la période couverte par le budget et programme est essentiel. Elle sera articulée sur un ensemble d’actions à court et moyen terme pour tirer parti d’opportunités spécifiques sur le plan national, régional et international et, contrer les risques et les nouveaux défis difficilement discernables dans une sous-région en pleine mutation.
À court terme, le Bureau pourra tirer parti des orientations du nouveau programme et budget et de son leadership sur certaines thématiques de développement pour se repositionner au niveau des 7 pays et également sur la région du Sahel à travers les partenaires à fort potentiel à identifier y compris les nouvelles sources de financement tels que les financements islamiques.
Le Bureau s’efforcera également de maintenir, voire d’accroître, la participation des gouvernements aux coûts, le self-benefitting, les contributions des fonds multilatéraux et verticaux, la collecte de fonds privés auprès des entreprises, des fondations et des particuliers. Enfin, le Bureau cherchera à améliorer la collaboration avec le Système des Nations Unies (SNU) pour le développement tant sur le plan des 7 pays que sur les nouvelles structures et initiatives régionales des Nations Unies.

Background documents
Resource Mobilization Strategy for 2021-2022
Resource Mobilization Guidebook
Comprehensive Partnership Strategy

Objectifs et résultats attendus
L’objectif est d’élaborer un plan de mobilisation des ressources qui est pleinement approprié par le personnel du Bureau en tant qu’outil de travail quotidien.
L’objectif de ce document pratique -d’usage interne- est de permettre au personnel du Bureau de mobiliser des ressources et créer des partenariats d’une manière efficace.
À cette fin, une cartographie sera développée pour fournir des informations sur les partenaires actuels et potentiels par pays et au niveau régional, indiquer les tendances de l’aide au développement et mettre en évidence les opportunités nouvelles et émergentes de mobilisation des ressources et d’opportunités. Il s’agit donc d’une contribution importante aux plans d’action de mobilisation des ressources du Bureau régional et aux efforts continus de renforcement de partenariats et de mobilisation des ressources extrabudgétaires.

D’une manière spécifique, il s’agira de :
(i) élaborer une stratégie de partenariat et de mobilisation des ressources,
(ii) proposer un plan d’actions pour la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de ladite Stratégie.
Le plan devrait inclure au moins les éléments en annexe I.
Les tâches assignées à la consultation doivent inclure plusieurs des éléments suivants afin d’atteindre les résultats attendus et consolidées dans un rapport méthodologique et un chronogramme détaillé:
• Faire l’examen des documents pertinents pour une meilleure compréhension du contexte et du soutien programmatique de l’UNESCO aux 7 pays couverts par le Bureau;
• A travers des consultations participatives avec le personnel du Bureau , aider le personnel du bureau à cibler des niches spécifiques pour l’UNESCO au niveau régional et national dans les pays couverts par le bureau. L’identification des niches devrait prendre en compte les stratégies de développement régionales et nationales pertinentes et les besoins des États membres dans le domaine du programme, et les cycles de financement pertinents des bailleurs potentiels.

a) Analyser et identifier les (nouveaux) partenaires potentiels par niche et les possibilités de mobilisation des ressources et définir les paramètres et les échéanciers dans la durée du C5. Pour chacun des bailleurs/partenaires susmentionnés, fournir:
– Une explication de la raison pour laquelle le bailleur ci-dessus serait potentiellement intéressé par un partenariat avec l’UNESCO dans la région/pays couverts par le Bureau en référence à leurs priorités de politique ou de programme, y compris l’orientation géographique (inclure un hyperlien vers les priorités pertinentes)
– Le nom et les coordonnées d’un point focal des bailleurs
– Informations pertinentes et analyse sur le cycle de programmation / l’échéancier / le point d’entrée pour la soumission des propositions
– Pour les partenaires privés potentiels, fournir une évaluation préliminaire de leur alignement avec les valeurs fondamentales de l’UNESCO

• Etablir une hiérarchie des bailleurs potentiels à approcher en fonction de la probabilité de mobiliser des financements percutants à grande échelle avec la stratégie suggérée pour l’engagement avec les bailleurs prioritaires, différenciée en fonction du type de donateur à approcher.
• Assurer la liaison avec le Bureau de la Planification Stratégique (BSP) de l’UNESCO et le personnel concerné afin d’assurer la synergie avec les stratégies de mobilisation des ressources de l’Organisation et les autres initiatives y afférentes ;
• Organiser et faciliter 2 à 3 consultations au moins avec les partenaires ;
• Coordonner la collecte de renseignements des bailleurs, appuyer le renforcement de la position de l‘UNESCO au sein de la famille des Nations Unies et les partenariats stratégiques avec le gouvernement, les bailleurs de fonds, le secteur privé, les fondations ;
• Effectuer de la recherche et de l’identification proactive d’opportunités pour développer un répertoire (pipeline) actif de partenaires potentiels, y compris de nouveaux partenaires.
• Préparer et valider avec le personnel du Bureau les résultats dans un atelier ;
• Soumettre les rapports : la stratégie de partenariat et de mobilisation des ressources (4 ans) et le plan d’actions pour la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de ladite Stratégie.

COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)
Responsabilité (F)
Communication (F)
Innovation (F)
Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)
Planification et organisation (F)
Culture du résultat (F)
Travail en équipe (F)
Professionnalisme (C)
Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.

QUALIFICATIONS REQUISES

Education
• Diplôme de BAC+5 en économie, sciences sociales, développement international ou tout autre domaine assimilé

Compétences et expériences requises
• Au moins 7 ans d’expérience avérée dans les domaines du développement étroitement liés à la mobilisation, planification et gestion de ressources.
• Au moins 5 ans d’expérience pertinente en mobilisation des ressources au niveau national et/ou international, en coordination des donateurs, en montage d’outils et de dossiers pour demandes de financement pour les projets et les programmes ;
• Avoir travaillé avec ou pour au moins trois (3) partenaires internationaux au développement ;
• Bonne connaissance des partenaires au développement et des bailleurs de fonds ;
• Expérience similaire de travail en Afrique subsaharienne et dans une autre agence des Nations Unies.

Langues requises
• Excellente maîtrise du français et une bonne connaissance de l’anglais.

QUALIFICATIONS SOUHAITEES
Processus de soumission des candidatures
Veuillez envoyer votre CV, vos références d’études similaires, une note méthodologique (pas plus de 5000 caractères, y compris un calendrier provisoire) et une offre financière.
La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 12 septembre 2021. Veuillez noter que seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

PROCESSUS DE SÉLECTION ET DE RECRUTEMENT
Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir une demande en ligne et fournir des informations complètes et exactes.
Pour postuler, veuillez visiter le site Web de l’UNESCO carrières. Aucune modification ne peut être apportée à la candidature soumise.
L’évaluation des candidats est basée sur les critères de l’avis de vacance de poste et peut inclure des tests et/ou des évaluations, ainsi qu’un entretien basé sur les compétences.
L’UNESCO utilise des technologies de communication telles que la vidéo ou la téléconférence, la correspondance par e-mail, etc. pour l’évaluation des candidats.
Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront contactés et que les candidats à l’étape de sélection finale seront soumis à une vérification des références sur la base des informations fournies.

L’UNESCO applique une politique de tolérance zéro envers toute forme de harcèlement.

L’UNESCO s’est engagée à atteindre et à maintenir la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux.
En outre, l’UNESCO est résolue à créer une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture.
Les personnes issues de groupes minoritaires, de groupes autochtones et les personnes handicapées, ainsi que les ressortissants d’États membres non représentés ou sous-représentés (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour) sont également encouragées à postuler.
Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. Une mobilité internationale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux.

L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutement.

COMMENT POSTULER ?
Postulez en ligne :

https://careers.unesco.org/job/Dakar-Non-Staff-Consultant/732650902/

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire  -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

👨‍💻👩‍💻 Groupe Télégram pour télécharger et regarder les séries et films  🙋‍♂️ Groupe Télégram l'actualités internationale  👨‍💻👩‍💻 Groupe Télégram pour télécharger et regarder les séries et films  🙋‍♂️ Groupe Télégram les informations ; Buzz et autres 

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - UNESCO recrute 01 Consultant en mobilisation de ressources Loading ...

Laisser un commentaire