01 ASSOCIATE DEVELOPMENT COORDINATION OFFICER, DATA MANAGEMENT

ASSOCIATE DEVELOPMENT COORDINATION OFFICER, DATA MANAGEMENT AND RESULTS MONITORING & REPORTING, NOB

Cadre organisationnel

Ce poste est à pourvoir au Bureau du Coordonnateur résident des Nations Unies en République du Congo à Brazzaville. Le titulaire relève généralement du fonctionnaire hors classe chargé de la coordination du développement, Chef d’équipe de la planification stratégique et du Bureau du Coordonnateur résident.

En décembre 2017, le Secrétaire Général des Nations Unies a initié une ambitieuse réforme du système de développement des Nations Unies afin d’assurer un soutien plus cohérent, responsable et efficace à l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) dans le monde à l’horizon 2030.

L’objectif ultime de cette réforme est d’offrir des solutions plus souples et plus efficaces pour la dignité, la prospérité, et la paix sur une planète saine.

01 FORESTIER – CERTIFICATION ET TRAÇABILITÉ,

C’est dans ce cadre que l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté, le 31 mai 2018, la résolution 72/279 sur le repositionnement du système des Nations Unies pour le développement dans le monde.

Au nombre des dispositions de cette résolution historique approuvée par tous les États membres, l’Assemblée Générale a décidé de dissocier les fonctions de Coordonnateur Résident du système des Nations Unies de celles de Représentant Résident du PNUD, à compter du 1er janvier 2019.

Digital intelligence Recrute 01 community manager

Ainsi, le Coordonnateur Résident, en tant que représentant du Secrétaire Général et le plus haut représentant du système de développement des Nations Unies dans le pays, assumera la responsabilité générale de la coordination des activités opérationnelles de développement et jouera, dans ce cadre, le rôle de chef de l’équipe de pays des Nations Unies.

Il est doté d’une équipe pluridisciplinaire pour mettre en œuvre son mandat de coordination spécial, indépendant, impartial, autonome et axe´ sur le développement durable, tel que voulu par les États membres.

Afin de mettre en œuvre ce nouveau mandat dans le cadre de l’agenda 2030, la nouvelle génération de bureaux de coordonnateurs résidents comprendra des expertises dans les domaines suivants : coordination et planification stratégique, économie, politiques publiques, suivi et l’évaluation des résultats, partenariats stratégiques, et communication de développement.

C’est dans le cadre de cette réforme que le Bureau du Coordonnateur Résident au Congo recrute un (e) fonctionnaire Chargé (e) de la coordination du développement, gestion des données et suivi et communication de rapports sur les résultats.

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le titulaire s’acquitte des fonctions ci-après : (Il s’agit de fonctions générales que tous les fonctionnaires chargés de la coordination du développement adjoints de 1re classe, gestion des données et suivi et communication de rapports sur les résultats ne seront pas nécessairement appelés à assumer).

Résumé des fonctions :

1. Fournir un appui technique à la conception et à la mise en œuvre des stratégies de l’Équipe de pays des Nations Unies en matière de données et de recherche.

2. Aider à créer et développer des partenariats stratégiques en matière de recherche et de données.

3. Suivre les rapports sur les résultats obtenus par l’Équipe de pays des Nations Unies et communiquer les rapports connexes.

4. Appuyer la gestion des connaissances et le développement des capacités

Description des tâches :

1. Fournir un appui technique à la conception et à la mise en œuvre des stratégies de l’Équipe de pays des Nations Unies en matière de données et de recherche.

  • Aider à concevoir et mettre en œuvre la stratégie de l’Équipe de pays des Nations Unies en matière de données et de recherche, en conformité avec l’analyse commune de pays et le Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (PNUAD)
  • Entreprendre selon que de besoin des analyses empiriques, une exploration et une visualisation des données pour aider le Coordonnateur résident et l’Équipe de pays des Nations Unies, y compris les groupes des résultats, des rapports et des documents de travail sur les questions de développement durable.
  • Rassembler et analyser des informations relatives aux évolutions récentes en matière d’utilisation de nouveaux types de sources et outils de données (ex.: données volumineuses) pour le développement durable.
  • Fournir un appui technique et analytique au Coordonnateur résident et à l’Équipe de pays des Nations Unies pour les aider à préparer et conduire l’ONU à œuvrer plus rapidement à l’atteinte des objectifs de développement durable dans le pays, y compris à établir des rapports, des documents analytiques et des notes d’information.
  • Contribuer aux activités de recherche et de conception d’outils et méthodes en matière de recherche et de données menées par l’Équipe de pays des Nations Unies au niveau national.
  • Se tenir au fait des questions de développement naissantes pour optimiser la capacité analytique de l’Équipe de pays des Nations Unies à répondre aux priorités nationales.
  • Apporter une contribution de fond à l’élaboration et à la mise en œuvre de mécanismes d’examen par les pairs et de mécanismes d’assurance qualité pour les produits de recherche de l’Équipe de pays des Nations Unies.
  • Administrer le système de planification, de suivi et de rapports du système UNINFO et contribuer à l’établissement du rapport type de l’ONU sur les résultats obtenus dans le pays.
  • Coordonner et animer le comité de suivi & évaluation, les groupes de résultats et autres comités thématiques demandés.

2. Aider à créer et développer des partenariats stratégiques en matière de recherche et de données, notamment avec les organismes de l’ONU au niveau régional et du Siège, les homologues gouvernementaux, les instituts de recherche, les principaux penseurs du monde sur les questions de développement, et la société civile entre autres.

  • Appuyer les activités de l’ONU portant sur les systèmes statistiques et de données nationaux, faciliter la collaboration avec les organismes et les systèmes de données nationaux.
  • Assurer la communication et la coordination avec les partenaires existants et aider à créer de nouveaux partenariats avec les organismes de l’ONU, les institutions universitaires, le secteur privé et les organismes gouvernementaux pour promouvoir le recours à la science des données à des fins de développement.
  • Assurer la communication et à la coordination avec les partenaires internes et externes sur la collecte de données et la réalisation de projets et d’études.
  • Soutenir les initiatives de rassemblement de penseurs clés autour de la question du développement durable et du Programme 2030 pour apporter des contributions au programme de recherche et de données de l’Équipe de pays des Nations Unies, pour le diriger et pour donner des conseils à cet égard.
  • Aider à renforcer les partenariats de l’Équipe de pays des Nations Unies avec les institutions de recherche et les organismes similaires à l’échelle du système, à travers une collaboration concrète dans les domaines relatifs au Programme 2030.

3. Entreprendre le suivi et la communication de rapports sur les résultats de l’Équipe de pays des Nations Unies conformément au Plan-cadre des Nations Unies pour le développement (PNUAD).

  • Appuyer les efforts inter-institutions sur les résultats, ainsi que le suivi et la communication de rapports d’étapes sur le PNUAD et les programmes conjoints, en particulier par le biais du système UNINFO.
  • Aider à définir le cadre de suivi et d’évaluation du PNUAD et à communiquer les résultats au niveau national, régional et mondial.
  • Contribuer aux évaluations indépendantes du PNUAD, à sa révision, qui constituent un élément clé du cycle du PNUAD, et à d’autres activités inter-institutions en matière de suivi, d’évaluation et de communication de rapports.
  • Jouer le rôle de coordonnateur de pays pour les initiatives et réseaux de suivi et d’évaluation mis en œuvre au niveau national, régional et mondial.
  • Contribuer à l’élaboration des nouveaux cadres de coopération des Nations Unies selon les cycles programmatiques et assurer leur alignement à la stratégie nationale de développement en matière des données, de cadre de suivi et évaluation et au niveau stratégiques.

4. Appuyer la gestion des connaissances et le développement des capacités en matière de données et de suivi

  • Faciliter le partage de pratiques exemplaires au sein de l’Équipe de pays des Nations Unies et avec les équipes de pays des Nations Unies dans la (sous-)région et dans le monde, en s’appuyant sur une bonne compréhension de la motivation dont les individus ont besoin pour utiliser les connaissances.
  • Promouvoir le partage de connaissances, inspirer d’autres personnes au sein du Bureau du Coordonnateur résident et l’Équipe de pays des Nations Unies pour qu’elles partagent leur expertise à travers des plateformes et outils internes et externes, et travailler en collaboration étroite avec les collègues au niveau régional pour veiller à ce que les équipes de pays des Nations Unies échangent des connaissances exploitables entre elles et les mettent en pratique.
  • Aider à recenser les bonnes pratiques et enseignements tirés à différents niveaux du système des Nations Unies (national, régional et international) et partager les résultats obtenus avec les collègues au Siège, au niveau régional et national, afin que ces pratiques exemplaires profitent aux activités de l’ONU ;
  • Contribuer à l’échange de pratiques exemplaires, tendances, connaissances et enseignements tirés de l’expérience entre l’Équipe de pays des Nations Unies et les partenaires externes.
  • Fournir un appui technique dans le cadre des activités thématiques et forums de partage des connaissances qui lui sont confiés, et encourager d’autres personnes à participer.
  • Contribuer au partage des connaissances (y compris au moyen des formations et des échanges entre pairs) parmi le personnel de l’ONU sur les questions relatives aux cadres, méthodes et outils de planification stratégique de l’ONU.
  • S’inspirer d’autres expériences, enseignements tirés et réseaux de connaissances de l’ONU pour apporter des contributions aux mécanismes de planification stratégique.

Compétences

Professionalism:

•Ability to apply sustainable development theories, concepts and approaches.
•Ability to conduct independent research and analysis on sustainable development topics, determine suitability, validity and accuracy of data provided by different sources.
•Shows skill in developing sources for data collection.
•Shows pride in work and in achievements.
•Demonstrates professional competence and mastery of subject matter.
•Is conscientious and efficient in meeting commitments, observing deadlines and achieving results.
•Is motivated by professional rather than personal concerns.
•Shows persistence when faced with difficult problems or challenges.
•Remains calm in stressful situations.
•Takes responsibility for incorporating gender perspectives and ensuring the equal participation of women and men in all areas of work.

Communication:
•Speaks and writes clearly and effectively.
•Listens to others, correctly interprets messages from others and responds appropriately.
•Asks questions to clarify, and exhibits interest in having two-way communication.
•Tailors language, tone, style and format to match audience.
•Demonstrates openness in sharing information and keeping people informed.

Technological Awareness:
•Keeps abreast of available technology.
•Understands applicability and limitation of technology to the work of the office.
•Actively seeks to apply technology to appropriate tasks.
•Shows willingness to learn new technology.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master dans le domaine de l’administration publique ou des entreprises, de la gestion de l’information, des statistiques, du développement durable, des sciences sociales, de l’éducation ou dans une discipline apparentée. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

 

Expérience professionnelle

Au moins cinq années d’expérience pertinente, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, de la fourniture d’un appui stratégique à la recherche et à l’analyse de données, de la gestion des connaissances ou de la gestion de projets et programmes dans le domaine de la coopération au service du développement ou dans un domaine connexe.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les deux langues de travail du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l’anglais et du français est indispensable. La connaissance de la deuxième langue est souhaitable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’Organisation constitue un atout.

Remarque : « Parler couramment » équivaut à une évaluation de « fluide » dans les quatre domaines (parler, lire, écrire et comprendre) et Connaissance de » équivaut à une évaluation de « confiant » dans deux des quatre domaines.

Méthode d’évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés peut inclure un exercice d’évaluation qui peut être suivi d’un entretien basé sur les compétences.

Notice spéciale

• Les administrateurs recrutés sur le plan national sont des ressortissants du pays dans lequel ils servent, et leurs fonctions doivent avoir un contexte national, c’est-à-dire des fonctions qui nécessitent une expérience nationale ou une connaissance de la langue, de la culture, des institutions et des systèmes nationaux.
•Il s’agit d’un poste d’administrateur national (NPO/NO) situé au Congo-Brazzaville. Seuls les candidats de nationalité Congo-Brazzaville peuvent postuler à ce poste.
•Le Secrétariat des Nations Unies s’est engagé à atteindre un équilibre entre les sexes 50/50 dans son personnel. Les candidatures féminines sont fortement encouragées à postuler à ce poste.
• Aux Nations Unies, la considération primordiale dans le recrutement et l’emploi du personnel est la nécessité d’assurer les normes les plus élevées d’efficacité, de compétence et d’intégrité, en tenant dûment compte de la diversité géographique. Toutes les décisions d’embauche sont prises sur la base des qualifications et des besoins organisationnels. L’ONU s’est engagée à créer un environnement diversifié et inclusif de respect mutuel. Les Nations Unies recrutent et emploient du personnel sans distinction d’identité de genre, d’orientation sexuelle, de race, d’origine religieuse, culturelle et ethnique ou de handicap. Des aménagements raisonnables pour les candidats handicapés peuvent être fournis pour soutenir la participation au processus de recrutement lorsqu’ils sont demandés et indiqués dans la candidature.

Charte des Nations Unies

Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Ne seront pas retenues les candidatures des personnes qui ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, des actes d’exploitation, d’atteintes ou de harcèlement sexuels, ou au sujet desquelles il existe des raisons plausibles de croire qu’elles ont été impliquées dans la commission de tels actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait d’abuser ou de tenter d’abuser d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. On entend par « atteinte sexuelle » toute atteinte physique de nature sexuelle commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle atteinte. Le harcèlement sexuel s’entend de tout comportement déplacé à connotation sexuelle raisonnablement propre ou de nature à choquer ou humilier, lorsqu’il entrave la bonne marche du service, est présenté comme une condition d’emploi ou crée au lieu de travail un climat d’intimidation, d’hostilité ou de vexation, et lorsque ce comportement est assez grave pour justifier le licenciement de son auteur. La candidature de personnes qui ont commis des infractions autres que des infractions mineures au code de la route ne sera pas retenue.

Sera dûment prise en considération l’importance d’un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l’Organisation à l’accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

La considération dominante dans l’engagement, la mutation ou la promotion du personnel est la nécessité de s’assurer les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. En acceptant une offre d’engagement, les membres du personnel sont soumis(es) à l’autorité du Secrétaire général, qui peut leur assigner l’une quelconque des tâches ou l’un quelconque des postes de l’Organisation des Nations Unies, conformément à l’alinéa c) de l’article 1.2 du Statut du personnel. Dans ce contexte, tous les membres du personnel recrutés sur le plan international sont tenus de changer de fonctions périodiquement à l’intérieur d’un même lieu d’affectation ou dans un autre lieu d’affectation, dans les conditions fixées par le Secrétaire général.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d’instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d’accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l’objet d’une évaluation et d’un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d’évaluation de l’avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l’Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l’Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l’objet d’une attention particulière pour s’assurer de l’exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun Publicité3vision-groupCliquer ici 👆
Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!😍 ACTUALITE via Telegram 😍 Offre d'emploi via Telegram .

-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

jobwide

DOINGBUZZ TV

Laisser un commentaire