La Banque africaine de développement recrute 01 Coordonnateur en chef en Côte d’Ivoire

LA BANQUE

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution de développement panafricaine qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux).

Cabinet CIFIP recrute 01 Adjoint au Directeur Général

Le programme de développement de la Banque africaine de développement vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique.

Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a défini pour ses interventions en Afrique, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des Africains.

LE POSTE :

Sous la supervision du directeur de RDTS, le coordonnateur en chef est principalement responsable de la mise en œuvre et de l’exécution du programme de la Banque africaine de développement pour lutter contre la fragilité et renforcer la résilience en Afrique. Le coordonnateur en chef est également chargé d’assurer le leadership, la gestion et la supervision de la réalisation des produits et des activités de RDTS, y compris la mobilisation des ressources et la gestion fiduciaire de la FAT. Il est aussi chargé de superviser la mise en œuvre des programmes et des cadres de la Banque en matière de fragilité et de résilience.

Le Coordonnateur en chef supervisera la planification et l’exécution du programme de travail et veillera à une utilisation efficace des ressources humaines et budgétaires pour la promotion de l’application du prisme de fragilité dans les analyses, les stratégies et les opérations de la Banque. Il/elle supervisera la planification du travail et la gestion des ressources en vue de l’élaboration de cadres stratégiques et politiques institutionnelles qui permettent la mise en œuvre efficace de l’agenda de la Banque en matière de fragilité. Il s’agira de conseiller la haute direction sur les actions nécessaires pour respecter les engagements de la Banque dans le cadre de chaque cycle du Fonds africain de développement.

Le Cabinet AUDICIS SA NIGER RECRUTE 02 AUDITEURS (H/F) ET PLUS

En coordination avec la direction des unités appropriées de la Banque, le Coordonnateur en chef s’assurera de la réalisation structurée et opportune de contributions de haute qualité liées à la fragilité dans les activités de prêt et hors prêt de la Banque. Il/elle s’assurera en outre de la réalisation structurée et opportune de matériel de plaidoyer, d’initiatives de partenariat, de produits du savoir, de notes d’orientation et de cadres politiques de haute qualité, fondés sur la résilience et soutenant la mise en œuvre efficace de l’engagement stratégique et opérationnel de la Banque dans les situations de fragilité en Afrique.

PRINCIPALES FONCTIONS

Sous la supervision du Directeur RDTS, le coordonnateur en chef assure le leadership technique, la gestion et la supervision du personnel et des activités de RDTS, détermine les objectifs généraux, supervise l’exécution du programme de travail et la performance de la FAT, et veille à l’utilisation efficace du budget de RDTS. Ses fonctions et responsabilités consistent entre autres à :

  1. Diriger et coordonner la formulation des stratégies et des directives de la Banque sur la fragilité et préparer le programme de travail de la Banque ; superviser et veiller à ce que les stratégies et les directives de la Banque en matière de fragilité et de résilience fassent l’objet d’un examen et d’une mise à jour réguliers ;
  2. Coordonner avec le Bureau du Complexe RDVP l’établissement, le suivi et le maintien du plan de travail de RDTS relatif à la préparation d’évaluations complètes et/ou ciblées de la fragilité, en synchronisation avec le calendrier de préparation des documents de stratégie-pays ou d’intégration régionale ;
  3. Diriger la gestion fiduciaire et administrative de la FAT, y compris le suivi des flux financiers, l’éligibilité des pays, les allocations par pays, les approbations et les décaissements par programme. Définir une approche structurée pour un suivi et un rapport efficaces de la performance du portefeuille de la FAT ;
  4. Travailler avec les unités de ressources appropriées de la Banque et codiriger la mise en œuvre effective de la revue renforcée de l’état de préparation en vue de garantir la conformité des projets avec des normes de qualité élevées et promouvoir l’intégration opérationnelle des considérations fondées sur la résilience ;
  5. Diriger les activités relatives à l’élaboration de nouveaux outils relatifs à la fragilité et la résilience, à la production de connaissances et participer au dialogue politique avec les pays membres régionaux ;
  6. Diriger, planifier et superviser le déploiement annuel du cadre d’évaluation de la résilience et de la fragilité des pays (CRFA). Assurer la collecte, la compilation et la validation en temps voulu des scores CRFA pour tous les PMR et toutes les régions. Diriger la publication et la diffusion des scores et profils annuels du CRFA ;
  7. Fournir un leadership intellectuel et technique pour soutenir efficacement la conception et la mise en œuvre d’opérations dans des situations de fragilité, en collaboration avec les unités opérationnelles et sectorielles, notamment les équipes d’investissement dans le secteur privé, les bureaux-pays et les directions régionales ;
  8. Coordonner avec le Département de la mobilisation des ressources et des partenariats (FIRM) et contribuer aux efforts de la Banque en matière de mobilisation des ressources en dirigeant la préparation de documents appropriés sur la fragilité à l’appui du plaidoyer en faveur du Fonds africain de développement, ainsi que d’autres fonds fiduciaires et instruments financiers ;
  9. Coordonner avec le Bureau de coordination de l’intégration régionale (RDRI), et les équipes de travail appropriées, la mise en œuvre annuelle de l’exercice de hiérarchisation des opérations régionales et contribuer à l’intégration des considérations liées à la fragilité et à la résilience dans les opérations de programmes régionaux et de biens publics régionaux soumises ;
  10. Travailler avec les départements et unités financières pertinents, et fournir des conseils stratégiques et techniques sur des mécanismes innovants d’aide à la mobilisation de volumes plus importants de ressources afin de répondre aux besoins de financement croissants des pays en situation de fragilité ;
  11. Entretenir les relations avec les actionnaires de la Banque et définir une approche structurée pour mobiliser des financements supplémentaires – ciblant des problèmes de fragilité spécifiques – par le biais de la FAT auprès de donateurs non traditionnels, de mécènes, d’institutions caritatives, d’organisations non gouvernementales et de fondations privées ;
  12. Coordonner avec les équipes de travail appropriées et veiller à ce que RDTS soit correctement impliqué dans la préparation des notes de diagnostic, des documents de stratégie et des documents de projet sensibles à la fragilité, en particulier ceux qui reflètent l’engagement opérationnel de la Banque dans des contextes vulnérables et/ou touchés par des conflits ;
  13. Au besoin, diriger la préparation de notes d’information, des notes de synthèse, de présentations, de points de discussion et/ou de discours en appui à la participation de la Haute Direction à des événements de haut niveau, techniques, internationaux, régionaux et/ou nationaux sur des sujets liés à la lutte contre la fragilité et au renforcement de la résilience en Afrique ;
  14. Animer et superviser l’organisation d’événements de renforcement des capacités, de communication, de diffusion et/ou d’échange de connaissances (y compris le Forum sur la résilience en Afrique) sur l’approche stratégique de la Banque en matière de renforcement de la résilience et son application opérationnelle du prisme de fragilité au profit des parties prenantes internes et/ou externes ;
  15. Fournir des mises à jour régulières, opportunes et consolidées – quantitatives et qualitatives – sur les activités de RDTS dans le cadre des opérations, des analyses, des politiques, des partenariats, du renforcement des capacités, de la mobilisation des ressources et de la gestion de la FAT. Suivre et évaluer les progrès accomplis en vue de la réalisation des indicateurs de performance clés affectés à ces domaines de travail et fournir des rapports réguliers à la Haute Direction de la Banque et au Conseil d’administration ;
  16. En coordination avec les autorités compétentes de la Banque, élaborer une feuille de route claire et pratique pour favoriser le dialogue avec les PMR et les CER, évaluer leurs besoins en matière de renforcement des capacités et identifier des points d’entrée ciblés pour renforcer la résilience institutionnelle par le biais de programmes de renforcement des capacités ;
  17. Représenter le Directeur, le cas échéant, au sein des groupes de travail à l’échelle de la Banque ainsi que lors des réunions préparatoires aux événements de haut niveau.

COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :

  1. Être titulaire d’au moins un Master 2 en Économie, Sciences Politiques, Relations Internationales, Politique Publique ou toute autre discipline connexe ;
  2. Justifier d’au moins huit (8) années d’expérience professionnelle dans une institution multilatérale de développement, à un niveau opérationnel comparable ;
  3. Solide compréhension des concepts de fragilité et de résilience et capacité avérée à comprendre l’économie politique et le contexte local de la fragilité, notamment en Afrique. Familiarité avec les politiques, les outils et les instruments relatifs à la fragilité ;
  4. Capacité à travailler dans un environnement dynamique où les demandes sont multiples et les résultats rapides, ainsi que capacité à diriger des projets institutionnels complexes transversaux, à travailler sous pression tout en gardant du recul et du professionnalisme et à prendre des décisions efficaces et rapides. Une solide expérience opérationnelle dans des environnements fragiles est essentielle ;
  5. Posséder d’excellentes aptitudes à mener une réflexion stratégique, doublées d’une aptitude à traduire des concepts et orientations stratégiques en programmes opérationnels et activités axés sur les résultats et réalisables ;
  6. Avoir une excellente connaissance des politiques, directives et procédures des institutions de développement pertinentes pour les contextes de fragilité, et de solides capacités analytiques et stratégiques, de gestion de programmes dans des institutions axées sur les politiques, dans le milieu universitaire ou au sein d’institutions multilatérales de développement ;
  7. De solides qualités de leadership et des compétences en matière de relations interpersonnelles, d’organisation et de gestion d’équipes, avec une capacité avérée à créer des réseaux et des équipes solides pour obtenir des résultats ;
  8. Bonne sensibilité au client, pragmatisme et efficacité, intégrité, tact et discrétion ;
  9. Capacité avérée à diriger ou à contribuer à des travaux analytiques de haut niveau et à des opérations d’investissement ;
  10. Être orienté vers les résultats, avec une capacité à travailler de manière indépendante ainsi qu’en équipe et à produire des résultats en collaboration avec les autres départements de la Banque africaine de développement ;
  11. Posséder d’excellentes aptitudes en matière de communication et de présentation, être capable de rédiger efficacement en anglais et/ou en français avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  12. Maitriser l’utilisation des logiciels et applications standards du Groupe de la Banque (Word, Excel, PowerPoint). La connaissance de SAP est particulièrement souhaitable.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire  -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

👨‍💻👩‍💻 Groupe Télégram pour télécharger et regarder les séries et films  🙋‍♂️ Groupe Télégram l'actualités internationale  👨‍💻👩‍💻 Groupe Télégram pour télécharger et regarder les séries et films  🙋‍♂️ Groupe Télégram les informations ; Buzz et autres 

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - La Banque africaine de développement recrute 01 Coordonnateur en chef en Côte d'Ivoire Loading ...

Laisser un commentaire