ALIMA recrute un(e) chef(fe) mission

Chef.fe de Mission H/F

ALIMA au Burkina Faso
Depuis 2015, l’escalade de la violence au Burkina Faso a entraîné une dégradation sans précédent de la situation humanitaire du pays. En 2022, OCHA estime que plus de 3,5 millions de personnes auront besoin d’une aide humanitaire dans les 6 régions prioritaires. La crise actuelle au Burkina Faso est de loin la plus grande crise de protection du Centre Sahel (Mali, Niger et Burkina). Sur les 1,7 millions de personnes déplacées internes du fait des conflits et des violences dans la sous-région, 69% (1,03 millions) sont au Burkina Faso. Le Conseil National des Secours d’Urgence (CONASUR) au 31 janvier 2022, compte 1 741 655 PDIs soit une augmentation de plus 1,5% par rapport au 31 janvier 2021. Les régions les plus touchées sont le Centre-Nord avec  626 602 (36%), le Sahel avec 546 385 (31%) et le Nord avec 207 096 PDIs (12%).
Face à l’augmentation des besoins médico–nutritionnels des populations hôtes et déplacées, le consortium ALIMA/Keoogo/SOS Médecins BF a renforcé sa réponse aux urgences dans les régions du Nord (DS de Ouahigouya, Thiou et Titao) et du Centre-Nord (DS de Kaya, de Tougouri et DS de Barsalogho) pour :
Rétablir l’accès aux soins par la réouverture de formations sanitaires fermées : ALIMA et ses partenaires appuient la réouverture des formations sanitaires fermées en lien avec les Directions Régionales de la Santé, les Équipes Cadre de District et les Collectivités Territoriales. Les formations sanitaires sont appuyées en ressources humaines, en médicaments et matériel médico-technique. Le consortium appuie par ailleurs le système de références et contre-références et encourage le maintien du personnel de santé dans les zones affectées par la crise.
Atteindre les populations les plus vulnérables par la mise en œuvre de postes avancés / cliniques mobiles : ALIMA et ses partenaires mettent en place des postes avancés / cliniques mobiles pour apporter une prise en charge médicale, nutritionnelle et psychologique aux populations déplacées regroupées sur des sites de transit ou officiel. Les cas nécessitant une prise en charge en hospitalisation sont référés vers la formation sanitaire la plus proche.
Améliorer l’offre de soins à base communautaire dans les aires de santé en difficulté : ALIMA et ses partenaires appuient le renforcement de l’offre de soins à base communautaire dans les aires de santé en difficulté en lien avec les Directions Régionales de la Santé et les Équipes Cadre de District et forment également les mères d’enfants de moins de 5 ans au dépistage de la malnutrition aiguë grâce à la bandelette de Shakir, qui permet une détection précoce par la mesure du périmètre brachial.
Renforcer les mécanismes de réponse rapide aux urgences sanitaires : ALIMA et ses partenaires participent au mécanismes RRM à travers (i) une veille sanitaire, humanitaire et épidémiologique (ii) l’identification, la formation et le suivi de personnel médicale et de support des ONG nationales pour des interventions de réponse aux urgences (iii) l’investigation et la confirmation des alertes (iv) le déploiement d’équipe de réponse rapide sous un délai de 7 jours après confirmation de l’intervention.
 Réponse à l’épidémie de COVID-19, le consortium ALIMA/Keoogo/SOS Médecins BF a appuyé le Ministère de la Santé pour renforcer les mesures de prévention et de contrôle des infections et respecter les standards requis en matière de prise en charge médicale dans 2 CHU (CHU de Tengandogo et CHU de Bogodogo) et 1 CHR (CHR de Kaya).
Par ailleurs, pour la prise en charge des maladies à affection respiratoire, le consortium appui les hôpitaux à la disponibilisation de l’oxygène à travers la mise en place des rentes de distribution d’oxygène au CHU de Yalgado, au CMA de Barsalogho et à la réhabilitation et au renforcement de la capacité de production de la centrale PSA du CHR de Kaya ainsi que son circuit de canalisation. Suite à la dégradation de la situation sécuritaire des mission d’évaluation des besoins a été effectuée dans le grand sud (Cascades et Sud-Ouest) et au Nord dans les DS de Ouahigouya au niveau secondaire dans le but d’envisager des réponses aux potentiels besoins médico nutritionnels.
Aussi, dans le cadre de projet 1000 jours à Ouagadougou, L’appui d’ALIMA/KEOOGO/ SOS Médecins BF a 2 objectifs principaux et développera des activités clés associées :
Objectif 1: Offrir un paquet de soins préventifs et curatifs RMNCAH-N de qualité aux femmes en âge de procréer et aux jeunes enfants dans les 5 quartiers ciblés par le projet.
Objectif 2: Renforcer les capacités des couples mère-enfant bénéficiant du programme de filet social (10 000 bénéficiaires) pour la prévention de la malnutrition et des maladies infantiles à travers une approche intégrée centrée sur les 1000 premiers jours de la vie de l’enfant.
Lieu de mission : OUAGADOUGOU – Burkina Faso
PROTECTION DES BÉNÉFICIAIRES ET DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ
Niveau 3 : Dans le cadre de ses fonctions, le ou la titulaire du poste sera amené·e à visiter les programmes et être en contact avec des enfants ou/et des adultes vulnérables. Par conséquent, la vérification du casier judiciaire ou la présentation d’un certificat de bonne vie et mœurs sera nécessaire. Dans les situations où l’impossibilité de fournir un casier judiciaire ou un certificat de bonne vie et mœurs est constatée, une déclaration sur l’honneur sera demandée.
LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES
●      Il·Elle rend compte à la.au Responsable de programmes basé.e à Dakar.
●      Il·Elle encadre et anime l’ensemble de l’équipe de la Coordination et du terrain.
●      Il·Elle collabore avec toutes les équipes de la mission, avec les ONG partenaires, les autorités nationales et bailleurs de fonds.
MISSION ET ACTIVITES PRINCIPALES
Sous l’autorité du ou de la responsable de programmes basé à Dakar vous serez chargé.e de mettre en œuvre la stratégie opérationnelles pays validée par le desk, la direction et le CA.
En étroite collaboration avec les ONG partenaires, dans l’objectif de garantir la qualité des programmes et de renforcer les ONG partenaires, vous devrez : lancer des initiatives, définir les objectifs de chaque département et donner les moyens au coordinateur de les atteindre. Vous devrez planifier, organiser, coordonner l’ensemble des activités de la mission et trouver des solutions quand nécessaires et représenter ALIMA auprès des autorités nationales et des bailleurs de fonds.
1.                  Analyse et planification stratégique
●        Analyser le contexte humanitaire, politique, économique et social du pays ;
●        Anticiper l’évolution du contexte humanitaire et définir des scénarii en vue d’assurer une préparation des équipes aux urgences ;
●        Coordonner avec chaque département (logistique, médical, RH, finance) l’élaboration du plan de contingence pays (EPREP) ;
●        Avec l’appui du coordinateur médical et les équipes projets, identifier et analyser les besoins humanitaires et médicaux nécessitant une intervention de ALIMA (missions exploratoires analyse des données terrain…) ;
●        Sur base de l’analyse des besoins et des contributions de autres coordinateurs, proposer une stratégie opérationnelle pertinente (objectifs opérationnel, setup opérationnel, moyens, chronogramme…) ;
●        Coordonner la définition d’un cadre stratégique global pour la mission, à moyen / long termes (3 ans) en fonction des besoins humanitaires et médicaux, des capacités internes et des opportunités identifiées ;
●        Responsable de la rédaction du plan d’action annuel de la mission ;
●        Coordonner les exercices de revues opérationnelles annuelles (mini MAP et MAP) et assurer leur présentation aux équipes du siège ;
2.                  Représentation et partenariat :
    En synergie avec les partenaires de mise en oeuvre ( KEOOGO et SOS médecins):
●  Rencontrer régulièrement les acteurs de l’aide humanitaire, en particulier du secteur de la santé / nutrition et de l’urgence, afin de garantir une bonne coordination des actions sur le terrain et une mutualisation des moyens.
●   Entretenir des relations étroites et des échanges réguliers avec les autorités administratives et sanitaires au niveau national (signature et respect du MoU avec le Ministère de la Santé, enregistrement dans le pays, rapport d’activité, comité d’éthique…).
● Identifier, développer et entretenir un réseau de collaborateurs (ONGs, bailleurs de fonds, ambassades, autorités nationales, universités, acteurs de la recherche scientifique, médias, société civile….) Participer aux réunions de coordination sectorielles et inter-secteurs et y porter la position et la vision stratégique d’ALIMA;
●  Organiser et animer le partenariat au sein de la mission: identifier des partenaires potentiels, soutenir les partenaires, évaluer les partenariats ;
● Superviser la bonne conduite des visites des partenaires techniques et financiers sur les projets (visite bailleur…) en collaboration avec les coordinateurs concernés
●  Définir des sujets de plaidoyer, en collaboration avec le Responsable Desk, le Référent Médical desk, et les porter auprès des parties prenantes identifiées
●  Intervenir en clusters et réunions techniques nationales afin de nourrir et influencer la définition des besoins humanitaires / médicaux et les priorités opérationnelles. Faire du plaidoyer au niveau national afin que les besoins humanitaires et médicaux identifiés par ALIMA soient pris en compte dans les plans d’action pays (par exemple : HNO, HRP).
3.                  Recherche de financements et relations bailleurs
●   Identifier les nouveaux bailleurs potentiels et opportunités de financements au niveau de la mission ;
●   Entretenir des liens avec les bailleurs présents du pays d’intervention ;
●   Responsable de l’écriture des réponses aux appels à projet ;
●   Support à la rédaction de la partie narrative des rapports intermédiaires et finaux.
4.                  Mise en œuvre, suivi, évaluation des activités :
●   Capitalisation des informations nécessaires à un éventuel plaidoyer/communication
●   Support à l’écriture des projets ;
●   Support à la planification des activités médicales, logistiques et administratives ;
●   Elaboration et mise en œuvre des procédures de suivi et d’évaluation des projets ;
●   Gestion des moyens financiers (budget, prévisionnel de trésorerie) et administratifs d’ALIMA.
●   Participe à l’encadrement des coordinateurs et coordinatrices de projet, dans la mise en œuvre des projets et les assiste dans la gestion des projets.
5.                  Sécurité
●   Analyse de l’évolution de la situation liée aux problématiques politiques et sécuritaire du pays d’intervention ;
●   Analyse du contexte et des risques induits ;
●   Validation et update des règles de sécurité ;
●   Contrôle de la transmission des règles de sécurité et leur respect ;
●   Décision après accord du siège d’évacuer une base ou la mission si nécessaire.
●   Gestion incidents / incidents majeurs (perte de contact…).
6.                  Management des ressources humaines
●   Définir les profils de poste et les plans d’objectifs de performance des membres de son équipe
●   Réaliser les bilans de son équipe dans une approche de parcours professionnel
●   Faciliter les actions de formations en vue du développement/renforcement de compétences des équipes sur les thématiques RH et transversales.
●   Proposer et accompagner les évolutions de poste en accord avec les politiques ALIMA
●   Proposer et anticiper des détachements
●   Favoriser la mobilité (interne et externe) du staff dans le cadre des politiques en vigueur
●   Identifier les compétences que les membres de son équipe doivent acquérir pour maîtriser leurs postes et organiser des formations pour les renforcer
●   Organiser et animer des réunions d’équipe
7.                  Communication :
●   Initier le témoignage et participation à l’élaboration de plaidoyer si nécessaire ;
●   Participation à l’information des donateurs et du grand public ;
●   Participation à la communication externe de l’association du pays d’intervention.
8.                  Développement des outils informatiques
●   Pousser l’utilisation du drive dans le partage d’information et l’archivage
●   Donner les moyens aux salariés ALIMA de se former à l’utilisation de ces outils
9.                  Mise en œuvre des mesures de prévention contre les abus de pouvoir, les violences sexistes et sexuelles :
●   Faire le diagnostic et élaborer un plan d’action qui sera révisé régulièrement ;
●   Organiser, avec l’appui de la référente au siège, et participer aux formations et séances de sensibilisation ;
●   Assurer que les membres de son équipe, les partenaires (incluant le personnel du Ministère de la Santé) et les membres de la communauté suivent les formations et les séances de sensibilisation et appliquent les standards relatifs à la prévention des abus
●   Participation à la gestion des incidents
●   Contribuer à créer et maintenir un environnement épanouissant et protecteur.
Expériences / Formation du candidat
● Expérience indispensable d’au moins 3 années sur un poste demandant une forte polyvalence dans un cadre humanitaire ;
●   Expérience d’un contexte sécuritaire « tendu » nécessaire.
● Expérience indispensable en termes de management d’équipe, gestion de projet, mise en place de stratégies d’intervention et gestion de la sécurité ;
●   Bonne connaissance de l’opérationnalité humanitaire ;
●   Connaissances dans un domaine technique humanitaire ;
●   Compréhension des principales tâches administratives et financières ;
●   Connaissance des procédures bailleurs UE, UN, etc. ;
●   Compétences rédactionnelles indispensables ;
●   Capacité à entretenir des réseaux et mener un lobbying pro actif.
Qualités du candidat
●   Capacités d’analyse et de synthèse ;
●   Capacité d’organisation, d’adaptation et d’animation d’équipe ;
●   Diplomatie et capacité de négociation ;
●   Sang-froid, patience et maturité professionnelle.
●   Compétences interpersonnelles
Langues parlées du candidat
●   La bonne maîtrise du français oral et écrit est indispensable ;
●   L’anglais est un atout.
●   Expérience avérée avec une organisation médicale serait un atout appréciable
Conditions
Durée et type de contrat : CDD de droit français – 6 à 12 mois avec possibilité de prolongation
Prise de poste :  15 avril 2022
Salaire :  Salaire compétitif + Expérience + Perdiem
ALIMA prend en charge :
 ●   Les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission
●   Frais d’hébergement
●    2,08 jours de congés par mois
●    Per diem journalier
●  Couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de mission pour l’employé et ses ayants droits
●     Politique de break tous les 3 mois (pour 6 mois de mission)
●     Evacuation pour l’employé
Documents à envoyer
Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation en ligne
Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée. ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue. Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées.
Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

POSTULER

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire  -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

👨‍💻👩‍💻 Groupe Télégram pour télécharger et regarder les séries et films  🙋‍♂️ Groupe Télégram l'actualités internationale  👨‍💻👩‍💻 Groupe Télégram pour télécharger et regarder les séries et films  🙋‍♂️ Groupe Télégram les informations ; Buzz et autres 

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - ALIMA recrute un(e) chef(fe) mission Loading ...
Mots clés:

Laisser un commentaire