OPLA recrute un Superviseur activités élevage1

OPLA ! Opportunités Paysannes d’empLoi en Agroécologie financé par UE et AICS dans le cadre du programme Durabilité de l’Environnement et Stabilisation Économique sur la route de Transit (D.E.S.E.R.T.),

l’ONG Movimento Africa ’70 recherche un/une SUPERVISEUR ACTIVITES ELEVAGE
Lieu d’affectation: Tahoua (Niger), avec possibilité de déplacements occasionnels dans les zones cibles du projet et à Niamey.
Date de prise de fonction souhaitée : 1er mars 2022
Contrat: CDD 6 mois, renouvelable selon la durée du projet
DATE DE CLOTURE DE L’OFFRE : 25/02/2022 à 12h00
A) Fonctions générales :
Le/La Superviseur activités élevage aura pour tâches :
De faciliter l’exécution des activités en charge à Africa 70 et le contact avec les différents acteurs du projet OPLA ! Opportunités Paysannes d’empLoi en Agroécologie financé par UE et AICS dans le cadre du programme Durabilité de l’Environnement et Stabilisation Économique sur la route de Transit (D.E.S.E.R.T.).
D’être responsable de la mise en œuvre des activités du projet sous la supervision directe du Coordinateur expatrié et du Coordinateur local des activités Africa 70 et du Représentant Pays Africa ’70.

Il/elle est responsable de l’organisation, de la mise en œuvre et de la supervision des activités du secteur agro-pastoral.
De veiller également à la prise en compte de l’approche agro écologique dans l’ensemble des activités de sa compétence.
De participer aux rencontres périodiques de coordination ; de rédiger les rapports d’activités selon le planning du monitoring interne de Africa ‘70, des exigences des bailleurs de fonds et de l’Administration locale ; d’assurer une bonne communication avec les différents acteurs du projet ; de garantir la veille et l’archivage des documents et partager toute information utile permettant de renforcer les connaissances en lien avec le projet ; d’assurer la bonne gestion du matériel et de l’équipement acquis dans le cadre du projet ; d’assurer la gestion comptable et administrative pour les activités du terrain planifiées dans la Région de Tahoua.

B) Relations hiérarchiques :

 

Le/La Superviseur activités élevage est recruté par le Représentant Pays et dépend hiérarchiquement de ce dernier et du Coordinateur expatrié activités Africa 70 et du Coordinateur local activités Africa 70 pour tout ce qui concerne son contrat de travail et les modalités d’application de ce dernier.
Le/La Superviseur activités élevage exerce ses fonctions sous la supervision directe du Représentant Pays, du Coordinateur expatrié activités Africa 70 et du Coordinateur local activité Africa 70, en étroite collaboration avec les autres membres du staff du projet, an particulier le Superviseur Activités agro écologiques et les Animateurs Terrain.
 

C) Description des tâches :
Cette description des tâches n’est pas exhaustive mais précise la fonction principale du Superviseur activités élevage ; l’employeur veillera à ce que ce cahier des charges soit respecté. De manière exceptionnelle, et avec l’accord du Représentant Pays, et/ou du Coordinateur expatrié activités Africa 70 et du Coordinateur local activités Africa 70, des tâches supplémentaires, ponctuelles, pourront être requises.
 Développer et renforcer les liens de collaboration entre tous les acteurs du projet et garantir leur implication dans toutes les phases du projet, selon ce qui est prévu dans les documents officiels de projets et/ou les conventions établies.
 Accompagner du point de vue technique et méthodologique les partenaires locaux, définir leurs besoins en formation et, le cas échéant, mettre en œuvre et suivre un plan de renforcement de capacités dument établi.
 Assurer le suivi et la correcte mise en œuvre des actions selon les modalités et échéances prévues par les documents officiels de projet. Le dispositif de suivi adopté, qui consistera en la collecte périodique d’informations sur le terrain, peut être décrit comme suit :
o Élaborer le planning mensuel de mise en œuvre et du suivi des activités ;
o Échanger avec le chef de file, les partenaires et les animateurs du projet pour avoir une compréhension commune du contenu et des informations à collecter ;
o S’assurer que la collecte soit régulière pour éviter les déperditions d’information;
o Vérifier dans la mesure du possible la conformité des informations collectées avec la situation réelle ;
o Mettre en place des stratégies d’amélioration, ou d’ajustement, le cas échéant ;
o Participer aux réunions de coordination périodiques avec les membres de l’équipe terrain pour s’imprégner de l’état d’évolution et d’exécution des actions et planifier des actions futures.

 Assurer la programmation, la mise en œuvre et le monitorage des activités du projet selon le chronogramme défi avec le chef de file.
 Faciliter les évaluations internes et externes relatives.
 Assurer la production/consolidation des rapports narratifs périodiques (trimestriels, semestriels, annuels) des activités, des documents d’analyse des projets, ainsi que du reporting technique final.
 Assurer l’implémentation et le suivi des activités de pertinence de Africa ’70, notamment:
o Mettre en œuvre des cadres de concertation pour la gestion des ressources et la planification du territoire et organiser et suivre les formations sur la gestion des conflits : les principales sources de conflits liés au foncier ; les propositions des solutions aux problématiques identifiées ; l’établissement et la délivrance des documents fonciers ; les différents types de sécurisation foncière et des ressources partagées et l’importance et la nécessité de leur enregistrement au dossier rural ; le
processus de gestion des conflits fonciers et remplissage des procès-verbaux de conciliation. Des éléments sur l’approche participative, l’inclusion, la coresponsabilité feront aussi l’objet des formations.
o Suivre la construction et l’équipement d’infrastructures pour la transformation, le stockage et la commercialisation des produits du secteur agro-sylvo-pastoral (A.c.2) : construction et équipement de 4 centres de transformation et commercialisation intégrées, 20 magasins de proximité dont 6 Banques d’aliments Bétail (BAB) (Africa 70) et 14 Banques Céréalières (BC). Le fonctionnement des Banques est assez simples, elles achètent les produits au moment de la récolte, le conservent pour après les revendre à des prix accessibles pendant la période de soudure quand les spéculations font grimper les tarifs exposant des larges couches à l’insécurité alimentaire. Les Banques seront fournies d’un premier stock (fonds de roulement) constitué par des produits agricoles (mil, blé, produits horticoles, etc.) ou par des résidus de cultures (produits du centre de production d’aliment bétail et d’autres sousproduits agro-industriels : son de blé, tourteau de coton ou arachide, etc.) en fonction de la nature de la structures (BC ou BAB respectivement). Un Comité de Gestion (COGES) chargé de suivre les opérations de vente et de renouvellement des stocks sera mise en place ou redynamisé par chaque structure et composé par les producteurs et productrices ayant participé aux différentes formations sur la conservation des produits agro-sylvo-pastoraux. Le suivi et l’encadrement technique sont indispensables au bon fonctionnement des COGES et des infrastructures et à la transparence des activités menées par la banque. Le produit de la vente sera entièrement versé dans un compte que chaque banque ouvrira au niveau d’une caisse de microcrédit locale, en attendant de l’utiliser pour le renouvellement des stocks.
o Organisation de formations sur les techniques agroécologiques de production, transformation et commercialisation d’aliments pour bétail (cultures fourragères, utilisation de pailles de brousse, résidus agricoles, etc.) et bases d’alimentation du bétail. Les formations seront organisées en sessions selon les Communes d’intervention et les destinataires (formation de formateurs et formations en cascade).
o Gestion comptable et administrative des activités de terrain dans le cadre des formations organisées dans les Communes d’interventions (gestion comptable de la petite caisse à Tahoua, élaboration des pièces comptables justificatives, archivage des pièces comptables, rapportage financier mensuel des dépenses soutenues).
D) Profil / compétences :
 Diplôme de BAC +4 en Agronomie, Zootechnie, Gestion des ressources pastorales, Développement rural, ou tout autre diplôme équivalent.
 Expérience professionnelle d’au moins 3 ans dont au moins 1 an sur des postes similaires dans des ONG internationales (coordination d’activités sur le terrain dans la production animale et/ou le cadre de projets de type agro-pastorale).
 Expérience éprouvée dans le domaine de la zootechnie en tant que technicien dans des projets de formation, gestion de conflits, etc.
 Compétences dans la gestion des projets de développement rural, y compris le suivi des dépenses, suivi et évaluation, rédaction des rapports, etc.
 Expérience dans l’exécution et le suivi des activités zootechniques tel que : l’encadrement des éleveurs, la formation, le ciblage de bénéficiaires et la distribution d’équipements, la mise en place des sites de démonstration, la collecte des données.
 Compétences avérées dans la mobilisation et la structuration d’éleveurs, connaissance des principes méthodologique de l’animation et la recherche action, la conduite de diagnostique participatif.
 Disposer d’un savoirfaire dans l’approche participative et le genre sur l’identification des bénéficiaires, la mise en place des organes de gestion et la supervision des outils simples de gestion, suivi / encadrement des producteurs ou identification de relais communautaires.
 Etre résident dans la zone d’intervention / Avoir une très bonne connaissance de la zone d’intervention du projet (Région de Tahoua: Communes de Tabalak, Bagaroua et Birni N’Konni).
 Bonne Connaissance en matière d’informatique Word, Excel, PPT, internet, etc.
 Très bonne aisance en Français (lu, écrit et parlé).
E) Qualités requises :
 Qualités démontrées de compétences en communication orale et écrite, la sensibilité culturelle, capacité à travailler avec les gens, un bon jugement, et l’engagement à la mission de l’ONG.
 Capacité de travailler de façon autonome, à prendre des initiatives, respecter les délais.
 Capacité à analyser des données et des informations complexes, et à en produire des résumés et des conclusions.
 Aptitude à travailler en équipe.
 Rigoureux, organisé, méthodique.
 Capable de gérer des priorités concurrentes et des échéances multiples.
 Sensibilité sincère à l’objectif général du projet.

es. Les dossiers reçus ne seront pas retournés.

lire aussi : Counterpart International recrute un Specialiste en Communication1

 

POUR POSTULER :
Le dossier de candidature comprenant :
 une lettre de motivation adressée au Représentant Pays de l’ONG Movimento Africa ’70 ;
 un curriculum vitae (3 pages maximum, comprenant 3 références de travail) ;
 Copies des diplômes, certificats de travail et de la carte ANPE ;
 Copie du certificat de nationalité nigérienne.
Devra parvenir :
– par email avec la mention en objet : « Candidature au poste de Superviseur activité élevage  OPLA » au plus tard le 25/02/2022 à 12h00 à l’adresse email : [email protected]
– par dépôt physique dans une enveloppe fermée avec la mention « Candidature au poste de Superviseur activité élevage – OPLA » au plus tard le 25/02/2022 à 12h00 au bureau de Africa ’70 sis à Niamey, Quartier Dar Es Salam, Nouveau Pavé, deuxième virage à droite en provenant du Mali Béro après la Pharmacie Saye.
Pour toute information supplémentaire appeler : 00227 96 11 25 28 / 00227 20 35 27 56
D’autres pièces seront demandées ultérieurement aux candidats retenus pour complément de dossier. Les candidatures non conformes aux exigences seront rejeté
ONG Africa ’70
[email protected]

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire  -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

👨‍💻👩‍💻 Groupe Télégram pour télécharger et regarder les séries et films  🙋‍♂️ Groupe Télégram l'actualités internationale  👨‍💻👩‍💻 Groupe Télégram pour télécharger et regarder les séries et films  🙋‍♂️ Groupe Télégram les informations ; Buzz et autres 

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - OPLA recrute un Superviseur activités élevage1 Loading ...

Laisser un commentaire